BigProfiles

Affecter les dossiers difficiles aux agents expérimentés : comment l’Intelligence Artificielle peut-elle faire la différence dans les campagnes de Recouvrement par Téléphone

Condividi
Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les campagnes de recouvrement par téléphone sont très complexes et il faut tenir compte de plusieurs variables qui peuvent constituer un obstacle ou ralentir la réalisation des objectifs de l’entreprise, si ces dernières ne sont pas évaluées de manière appropriée.

 

Les débiteurs n’ont pas tous les mêmes caractéristiques. Nous pouvons trouver aussi bien des « spontanés » que des dossiers complexes qui nécessitent plus d’attention et pour lesquels un simple appel ne suffit pas à inciter le débiteur à rembourser sa dette. Le plus souvent, il est nécessaire pour finaliser le recouvrement, de faire appel à un agent expérimenté capable de gérer la situation de la meilleure façon possible ; surtout lorsqu’il s’agit de positions débitrices avec des sommes considérables à récupérer.

 

Les listes de débiteurs sont d’habitude réparties et affectées de manière aléatoire aux différents agents de recouvrement. De cette façon une grande partie des créances difficiles à traiter sont affectées à des agents inexpérimentés ; ce qui compromet le processus de recouvrement.

 

Les sociétés de recouvrement de créances doivent atteindre le plus grand nombre de créances recouvrées auxquelles correspond également une plus grande valeur économique ; et ceci dans les plus brefs délais. Il est donc primordial de pouvoir mieux analyser les listes de débiteurs afin de déterminer la propension à recouvrer de chaque créance et de définir par conséquent la meilleure stratégie qui permet d’atteindre plus facilement les objectifs fixés.

 

Comment peut-on connaître à l’avance la probabilité de recouvrement associée à chaque créance ?

 

Grâce à l’Intelligence Artificielle, les sociétés qui mènent des campagnes de recouvrement par téléphone peuvent analyser leur liste de débiteurs et savoir à l’avance les créances les plus faciles et les plus difficiles à recouvrer, ainsi que leur valeur en terme économique. De cette façon, elles peuvent affecter les dossiers les plus faciles à des agents novices et les plus complexes à des agents plus expérimentés ; ce qui augmente considérablement le taux de recouvrement mais aussi réduit le temps nécessaire pour atteindre les objectifs fixés.

Retour haut de page