BigProfiles

BigProfiles-logo

Le géomarketing et l’intelligence artificielle pour acquérir de nouveaux clients et les fidéliser

Le géomarketing et l’intelligence artificielle pour acquérir de nouveaux clients et les fidéliser.

Quand le nombre d’utilisateurs de smartphone dans le monde atteint environ 6,64 milliards (presque un par personne !) on entend toujours plus parler de “géomarketing”, autrement dit, d’un type de marketing digital, basé sur le Big Data, mais qui est étroitement relié à la position géographique de la cible et donc, de sa « géolocalisation ».

Ces informations sont recueillies par des marques et par des retailers à travers des services ou des applications qui, naturellement, demandent au préalable le consentement à leurs propres utilisateurs. Nous sommes en train de parler de cartes, navigateurs, social network, applications dédiées au sport, au monde du Vouyage & Tourisme, à la météo, et bien plus encore. Pour résumer, nous sommes en train de parler de services qui font désormais partie de notre quotidien.

Dans cette situation précise, les données recueillies concernent la position géographique d’une personne, enregistrée en temps réel ; les lieux d’intérêt de l’utilisateur (sélectionnés à travers les préférences, le comportement passé, et diverses autres métriques) et les services et les activités aux alentours qui pourraient rentrer dans les préférences et les intérêts d’un seul utilisateur.

Et voilà que, déjà avec ces premiers éléments, les thèmes du marketing prédictif data-driven commencent à se développer mais, surtout, se dégage également le thème de la personnalisation à travers une communication one-to-one et sur mesure. 

Toutefois, il est important de souligner que quand on parle de géomarketing, on ne fait pas seulement référence à la présence d’une personne aux “alentours” d’un lieu d’intérêt, mais de quelque chose qui va à agir (et interagir) avec le magasin physique en lui-même. Pensez, en effet, à combien nos habitudes ont changé quand on se trouve à l’intérieur d’un magasin. Si, par exemple, nous nous trouvons dans un magasin d’électronique et que nous sommes intéressés à l’achat d’un nouveau téléviseur, nous cherchons tous en ligne, sur nos smartphones, les caractéristiques des divers dispositifs, nous nous informons sur les prestations, nous lisons les conseils, les commentaires, les retours, nous comparons les prix, nous allons à la chasse aux meilleures offres.

Les avantages de mettre en œuvre une stratégie de géomarketing pour son propre business sont vraiment multiples et énormes.

Avant toute chose, il y a la possibilité d’intercepter, avec les instruments digitaux, des cibles très spécifiques. Si vous avez un restaurant en banlieue parisienne, il est inutile que votre offre sur le menu de midi arrive à un utilisateur qui se trouve en périphérie de Lyon, à moins que, ce dernier, ne se trouve justement au même moment aux alentours de votre restaurant, par exemple pour des vacances ou pour raisons professionnelles.

S’il est vrai que la fidélisation est le vrai objectif de chaque business, le géomarketing est le meilleur allié pour l’atteindre. Avec les instruments adéquates, en effet, il est possible de construire des expériences et des customer journey de façon réellement personnalisée qui passent du magasin physique au monde digital, avec des touchpoint construits dans l’optique omnicanal.

Il y a ensuite d’énormes possibilités relatives à l’up-selling et au cross-selling.

Même dans ce cas, le digital peut et doit être très chirurgical : il ne s’agit plus de tirer dans le tas avec des offres et des communications one-to-many. Mais on peut et on doit toujours plus insister sur un vrai et propre dialogue one-to-one, avec des offres construites sur mesure pour les simples utilisateurs, basées sur leurs caractéristiques, leurs préférences, leurs comportements passés et sur leurs éventuelles exigences.

La chose intéressante et décisive, en outre, réside dans le fait que, de cette façon, un vrai et propre circuit vertueux peut se déclencher. Plus on connait le client, plus on réussit à l’intercepter de la meilleure des façons, et plus on parvient à profiler encore plus en profondeur. Le tout, en agissant toujours avec le maximum d’attention à tout ce qui concerne la confidentialité et le consensus éclairé.

Condividi